Le principe original de Simeox est donc d'associer : Une aide expiratoire, qui va augmenter le temps expiratoire. L'expiration est assurée par la machine, donc passive, ce qui évite le collapsus bronchique physiologique qui est un obstacle majeur au désencombrement des voies aériennes. Cette expiration prolongée permet probablement d'atteindre les voies aériennes périphériques, qui sont la « cible » principales des manoeuvres de désencombrement.

Une action directe sur les propriétés viscoélastiques du mucus, ce qu'aucun dispositif physique ne propose et qui en constitue la caractéristique la plus innovante.

M.GIOVANNETTI, Masseur Kinésithérapeute référent du CRCM de l Hôpital Nord de Marseille.

EXPIRATION INSPIRATION Pression atmosphérique

Vibrations

pallier P

expi. P

Le critère principal de performance est le type de signal délivré. Le Simeox génère automatiquement le signal optimum.

Les critères secondaires sont influencés par l action du patient :

1. La puissance de la dépression intra-pulmonaire

2. Le temps expiratoire

3. L inspiration profonde

Il est donc accompagné dans sa séance par une interface de biofeedback.

Le signal produit par le Simeox est une succession de dépressions ponctuelles et de retours à la pression atmosphérique.

Influence du Simeox sur la viscosité du mucus. (Viscosité maximale en rouge, viscosité minimum en bleu)

La réalisation d expirations passives avec un arbre bronchique qui reste à la pression atmosphérique permet d éviter le collapsus physiologique qui est un obstacle majeur au désencombrement.

Le mucus est transporté depuis les voies distales vers les voies proximales pour son élimination.

La technologie Simeox est basée sur une interaction entre le mucus bronchique et l air. Pour éliminer le mucus stagnant et les bouchons muqueux, il est impératif de faire parvenir de l air dans ces zones. Des techniques d inspiration être enseignées par les professionnels de santés experts.

Le dispositif médical Simeox délivre un signal vibratoire à l arbre bronchique du patient. Il agit sur la rhéologie et la Thixotropie du mucus bronchique pour le liquéfier et le transporter.