1

3

2

4

7

La phase inspiratoire

Le patient inspire lentement par le nez, guidé et incité par le kinésithérapeute, qui peut exercer une légère résistance manuelle au mouvement inspiratoire, ayant pour objectifs de ralentir le temps inspiratoire, d inciter l expansion et d améliorer la perception par le patient de la pénétration de l air dans ses poumons.

Le kinésithérapeute accompagne scrupuleusement cette étape et éduque le patient à la réalisation d une inspiration de qualité.

L action du Simeox est basée sur un transfert d énergie entre l air et le mucus. La stimulation pneumatique vient le déstructurer pour le liquéfier. Toute zone non pourvue en air ne bénéficiera pas de l action de la technologie du Simeox.

C est la phase importante de remplissage en terme de durée, de vitesse et de volumes mobilisés. Elle doit permettre une homogénéisation de la ventilation nécessaire au passage de l air en arrière des sécrétions.